Mozart à Venise

Mozart a visité Venise avec son père durant les mois de février et mars 1771, mais l'identité de la maison où ils ont effectivement demeuré est restée un mystère jusqu'à une époque récente.  Dans les lettres que rédigeait Mozart, il décrivait la maison ainsi : Venezia/Allogiato Rio San Fantin al Ponte di Barcaroli/in casa Cavalleti (Venise, hébergé sur le canal San Fantin, pont Barcaroli/dans la maison Cavalletti).  Malheureusement, les registres publics tenus par l'Église ne mentionnaient aucune famille Cavalletti à Venise au XVIIIe siècle.

Au cours des années 1990, le professeur Paolo Cattelan, un musicologue de l'unité vénitienne Ca' Foscari, a entrepris une recherche approfondie sur l'emplacement exact du séjour de Mozart et il est parvenu à la conclusion que le grand maître avait été logé à Ca’ Falletti (Ca’ étant l'abréviation de maison en dialecte vénitien), ce qui correspond au Palazzo Molin dans la Calle del Cuoridoro, où un artisan cuoridoro (peintre sur cuir), Angelo Ceseletti vivait au rez-de-chaussée et le conte Falletti vivait aux étages supérieurs. Cavalletti n'était donc qu'une erreur de transcription de Mozart voulant écrire Ca’ Falletti, le « V » étant devenu un « F» en raison de la prononciation allemande.

Le tristement célèbre conte Francesco Falletti Castelman est pratiquement oublié de nos jours, mais alors, au XVIIIe siècle, sa mauvaise réputation était bien établie : provenant de la région du Piémont, il faisait partie de l'aristocratie décadente de la république vénitienne et fut condamné à mort en 1752 pour licence sexuelle et blasphème.  Ainsi, cette maison s'appelait encore Ca’ Falletti lorsque Mozart y a séjourné en 1771. La maison a été choisie en raison de sa proximité des théâtres de la ville, parmi lesquels le plus célèbre était le théâtre San Benedetto, qui devint La Fenice en 1792.

Les récits tirés de la vie réelle ont influencé l'œuvre du jeune Mozart et le professeur Cattelan a suggéré que le conte Falletti pouvait avoir inspiré le Don Giovanni de Mozart, étant donné les nombreuses similarités entre le personnage fictif et le personnage réel, non seulement en matière de style de vie, mais également d'attitude envers les autorités.

Un panneau se trouve à Venise sur la Casa Ceselletti, proche du pont Barcaroli, indiquant que Mozart y a séjourné, mais le professeur Cattelan affirme que ce panneau ne se trouve pas au bon endroit.

Le professeur Paolo Cattelan a publié un livre issu de sa recherche, « Mozart. Un mese a Venezia », ainsi que de nombreux articles sur ses découvertes, parmi lesquels un article publié dans The Times, le 5 décembre 1998.

Notes sur l'architecture...

Mozart. Un mesa a VeneziaSource : Paolo Cattelan, « Mozart. Un mese a Venezia », publié par Marsilio

Venice Sotheby's Realty

Sotheby's International Realty® est une marque déposée licenciée à Sotheby's International Realty Affiliates LLC.

Remarque importante : Ces détails ne constituent aucune offre ni aucun contrat. Tous les renseignements indiqués ici sont fournis sans responsabilité de la part du vendeur, de ses représentants et/ou de ses agents et ne doivent pas être considérés comme des spécifications ou une représentation de la réalité. Les acheteurs potentiels doivent vérifier l'exactitude des détails par une visite personnelle ou d'autres moyens.

Copyright © Venice Sotheby's Realty